Les autres chantiers

Un nouvel objectif pour l’association

La remise en service des éclairages
des édifices remarquables du village
     Nous sommes un certain nombre à Montbazin à regretter que la chapelle St Pierre et la Porte de la deuxième enceinte en bord de Vène ne soit pas mieux mise en valeur en période nocturne.
     On peut rappeler à ceux qui ont oublié cette époque, ou qui ne l'ont pas connue, que ces deux monuments de Montbazin possédaient un éclairage spécifique qui les mettait en valeur la nuit.
   Cet éclairage avait fait l’objet d’une étude complète en 1995 avec une installation moderne et performante. Cette dernière avait d’ailleurs été primée pour la qualité du résultat obtenu, comme en témoigne la photo ci-dessus.
     Nous pensons que cette installation mérite d’être restaurée, même si elle date maintenant de 20 ans, et que certains projecteurs sont manquants ou détériorés. L’ensemble du câblage et des panneaux de commande doivent encore être en état voire fonctionnels, et sauf mise aux normes pour coupure de neutre, il doit être possible de le récupérer.
    Les nouvelles technologies led devraient permettre maintenant un éclairage encore plus économique et tout aussi performant, sans qu’un très gros investissement financier ne soit nécessaire.
     Nous espérons donc pouvoir convaincre nos élus de procéder à un audit technique destiné à vérifier l’état actuel de toute l’installation, afin de pouvoir évaluer le coût de la mise à niveau, et permettre à terme la remise en service de cet éclairage qui mettait si parfaitement en valeur notre patrimoine communal.​

Programme de restauration
des calvaires de la commun
e

     Ces calvaires, bien que petits monuments religieux, sont également les témoins de la vie quotidienne Montbazinoise du 16e au 20e siècle.
     Ce sont de véritables éléments de notre patrimoine qui ne doivent pas être laissés en désuétude et méritent d’être entretenus voire restaurés.
     Ces croix de chemin qui ont tendance à disparaître de notre paysage, souvent faute de moyens et donc d’entretien, sont à l’origine de la création en France de plusieurs centaines d’associations qui ont pris en charge leur recensement et souvent leur restauration.
     Au regard de la loi de 1905 qui régit l’appartenance de tout bien religieux, les calvaires obéissent au cadre général qui précise que ces édifices sont la propriété des communes qui ont également à charge de les entretenir.

     Considérant qu'il s'agit bien là d'une opération visant à sauvegarder le patrimoine Montbazinois, l'association "Forum de Montbazin" a décidé d'assurer la restauration de ces petits monuments. Celle-ci sera menée avec le soutien et le concours de tous ceux qui partagent notre vision de la protection du patrimoine, et des collectivités locales que nous ne manquerons pas de solliciter.

​​​Détail de l'opération de restauration...

Le puits du château... un élément du petit patrimoine qui se dégrade dangereusement

Oublié depuis 30 ans, alors que d'autres puits du village ont été remis en état voire mis en valeur (puits de Jacob,...), le puits du château se meurt lentement au point de devenir maintenant dangereux pour les riverains.
Une toiture qui se disloque, une charpente vermoulue, une avancée de toiture en surprenante lévitation, un bâti dont les pierres bougent et les joints s'effritent, une porte sommairement réparée ne fermant pas intégralement, des ferrures ne garantissant plus la sécurité du puits... autant d'éléments alarmants qui plaident pour une réhabilitation urgente.
Ce puits est un élément important du petit patrimoine du vieux village, et du château en particulier. Par ailleurs, le plan du château reste encore un des endroits privilégiés du vieux village où les enfants peuvent encore jouer librement à l’abri de la circulation. Alors...