Actualité de l'association

Route de Cournonterral - Réception des travaux             

   Belle journée pour procéder à la réception des travaux du calvaire de la route de Cournonterral.
   Compte tenu de la situation sanitaire, il ne s'agissait donc ni de célébrer ni de festoyer, mais de constater le travail réalisé.
  Vous étiez donc nombreux ce dimanche matin, dans le respect des règles sanitaires, à vouloir admirer l'ensemble terminé, ensemble qui, rappelons le devait se limiter à l'origine à la simple restauration du monument, et qui s'est terminé à la satisfaction de tous par une réalisation d'envergure du meilleur effet.

(Photos Michel Mesnier)                       PG  -  26/04/2021


Réception - Dimanche 10h

JL C  15/04/2021

             Dernières finitions


PG  24/04/2021


Présentation du garde-corps                                                

     Une bonne odeur de fin de chantier commence à planer sur le calvaire de la route de Cournonsec.
     En effet, aujourd'hui, une des toutes dernières interven-tions sur le site a permis de présenter les deux garde-corps avant de les faire thermolaquer (peinture cuite au four).
    Cette phase indispensable permet de vérifier toutes les dimensions pour préparer au mieux le scellement définitif de ces pièces métalliques.
     Cela nous permet en avant-première, d'avoir un aperçu de ce que devrait être le rendu final.

PG   27/03/2021


Visite à Juffet de notre charpentier de moulin                   

     Lundi dernier 19/04 à 14h, nos avons reçu Mr Tillie qui se propose de réaliser le mécanisme de notre moulin.
     Cette visite a permis de lier les contacts avec notre architecte Mr Chapal et les représentants de la fondation du patrimoine, Mrs Cosme et Granados également présents. Elle a également permis de jeter les bases techniques du projet afin de permettre à court terme un chiffrage définitif de la fabrication et de l'installation du mécanisme.
     Ainsi, l'interface entre le bâti et le mécanisme a fait l'objet d'un large débat sachant que compte-tenu de la configuration des lieux, la mise en place d'une queue de manœuvre n'est pas envisageable. Une solution d'orientation du mécanisme par couronne crantée manœuvrable de l’intérieur à l'aide d'un bras de levier a été préférée.
     Par ailleurs, cette solution nécessitant une mise en rotation avec un minimum de frottement nous interdit le glissement bois sur bois adopté à St Pierre de la Fage. La solution dite "de roulement à boules", solution déjà utilisée dans un moulin de la région Nîmoise a été retenue. Ce grand roulement reconstitué sera assis sur un chainage circulaire en béton armé dont l'horizontalité devra être particulièrement soignée, et dont les parements intérieurs et extérieurs pourront être habillés.
     Le plancher du niveau "mouture" sera complètement refait. La poutraison peut être conservée bien qu'il serait préférable de la reprendre en chêne (option).
     Il ne sera pas nécessaire de prévoir d'accès extérieur pour le remplacement des meules. Les meules actuelles en granit s'usent beaucoup moins que les meules d'antan. La meule dormante est posée à vie, alors que la meule tournante peut être simplement refaçonnée si nécessaire en la soulevant sur place. Dans un cas extrême, le remplacement d'une meule tournante ne représenterait pas un gros problème si on est équipé de palans et tire-forts adaptés.
     D'autre part quelques aspects administratifs ont aussi été évoqués, ainsi le fait que notre artisan tienne à conserver son statut d'autoentreprise impose un mode de règlement spécifique. En effet Mr Tillie nous fera une offre globale de "fourniture, réalisation et mise en place", et le règlement se fera sur la base d'un premier versement destiné au financement du bois, suivi de plusieurs situations comprenant chacune une facture par compagnon (tous autoentrepreneurs).
     Afin de pouvoir dès maintenant lancer la consultation relative aux travaux du bâti, une liste d'entrepreneurs et de maçons sera communiquée à Mr Chapal par Mr Cosme. Mr Cosme nous fait également savoir que Mr Granados prendra en charge le suivi de notre projet alors qu'il n'en effectuera plus que la supervision.
    Le calendrier de la restauration pourrait s'établir comme suit: début des travaux de réfection du bâti à l'automne, préfabrication de la charpenterie cet hiver et mise en place du mécanisme au printemps 2022.

PG  23.04.2021


Le moulin a vraissemblablement trouvé son charpentier

     Depuis la cessation d'activité de Bernard Garibal, charpentier  auquel nous pensions confier la réalisation de la restauration du moulin, nous étions en recherche d'un nouveau professionnel capable de prendre la suite.
    Quelques solutions altenatives sont bien apparues, mais sans être satisfaisantes tant du point de vue technique que financier. De plus nous souhaitions faire travailler des gens de la région ayant déja réalisé ce type d'ouvrage.
    Nous avons donc relancé Mr Garibal afin qu'il nous dirige vers quelqu'un de compétent. Il nous a très aimablement répondu en nous conseillant vivement les services d'un de ses anciens compagnons, Robinson Tillie, avec lequel il a collaboré pour la restauration d'une dizaine de moulins. 
    Nous avons donc immédiatement pris contact avec Mr Tillie, et programmé un déplacement chez lui pour commencer à débattre du projet (technicité, disponibilité, budget, organisation, etc...)
     Donc, ce Vendredi 12 Mars dernier, nous nous sommes rendus, Luc Labat, Pierre Benau et moi-même, à PENNE (81140) où Robinson Tillie a implanté son atelier.
      Bien que 215 km ne nous séparent de PENNE, les 311 km de l'autoroute nous permettent de gagner une heure sur le trajet.

Un atelier moderne, vaste et bien équipé

     Après nous avoir accueillis, Robinson Tillie nous a présenté son atelier dans lequel des moulins "astrié" étaient en cours d'assemblage (moulins à meules traditionnelles et motorisation électri-que).

    Il nous a expliqué que l'extension d'atelier tout dernièrement réalisée permettrait de recevoir sous abri l'ensemble du mécanisme tournant du moulin (hors ailes)


Un lieu magique en pleine nature.

   Après 3h30 de route, nous arrivons donc à  Costo Caoudo (com-mune de Penne), entre Montauban et Albi, dans un endroit isolé de la
campagne Albigeoise.

    Les premiers éléments du décors nous mettent immédiatement dans le bain en nous confirmant que nous sommes bien chez des compagnons artistes pationnés ne manquant pas d'esprit créatif.


Une grande expérience des moulins et de la mouture des céréales

     Pour avoir collaboré avec Bernard Garibal sur de nombreux projets de moulins, dont celui de St Pierre de la Fage (image ci-dessus), Robinson Tillie maitrise l'ensemble de la réalisation d'un moulin.
  Son équipement et ses compétences lui permettent de travailler en plus des travaux de charpenterie, aussi bien le fer que la pierre.

Un accueil simple et convivial, des échanges constructifs

        De nombreux aspects techniques ont été abordés:

- envergure des ailes et dégagement par rapport au bâtiment,
- orientation et exposition aux vents,
 - mode d'orientation,
- vitesse des meules,
- amenage du grains et évacuation de la farine,
- mode de réglage des meules,
- structure et fonction du plancher haut,
- mise en place des voiles,
- procédure de freinage du mécanisme,

    Pour chacun de ces points, une solution a été envisagée. Aucun n'est resté sans solution.

Une équipe de compagnons indépendants

     Attachés à leur indépendance et leur souhait de pouvoir travailler et voyager sur toute la planète, ces compagnons tiennent tout particulièrement à leur statut d'auto-entrepreneur.
  Ce statut leur permet entr'autre de pouvoir constituer plus simplement une équipe à même de pouvoir réaliser un projet d'envergure tel qu'un moulin, sans alourdir les contraintes administratives.


Site web des réalisations de Bernard GARIBAL 

PG   14/03/2021


Mise en ligne de la collecte

​     La fondation du patrimoine vient de mettre en ligne sur son site web, la page consacrée à la collecte de fonds destinée au complément de budget nécessaire à la finalisation du projet.


    L'association va dès maintenant largement diffuser le lien de cette page en l'intégrant dans ses documents, et compte sur tous les adhérents et sympatisants de l'association pour nous aider dans cette démarche.


Lien à diffuser:
https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/benau-moulin-a-vent-de-juffet

PG   14/03/2021




Restauration du moulin
​Comment participer

     Vous souhaitez nous aider dans notre projet de restauration du moulin de Juffet, n'hésitez pas à consulter le site de la Fondation du Patrimoine sur lequel vous trouverez toutes les informations utiles sur la procédure à suivre et sur l'éxonération fiscale s'y rattachant.

accès au site de la FONDATION DU PATRIMOINE

Adhésion 2020/21

     Vous partagez notre souci de protection du patrimoine local, vous souhaitez contribuer au développement touristique de votre village,...   

Venez nous rejoindre!

Cotisation annuelle: 15,00€

j'adhère en ligne 


Juffet?! mais c'est où?...

Personne ne pourra plus dire cela. En cette mi-octobre, le portique signalétique situé à coté de la boulangerie s'est vu doté d'une indication supplé-mentaire: celle du moulin de Juffet. Ce fléchage complété par un second à l'entrée du chemin de Juffet permettra un accès plus facile au moulin. Remercions vivement la municipalité qui a permis cet investissement.

Oct 2019


Le moulin de Castelnau de Guers

Ce moulin, détruit partiel-lement par erreur nous dit-on, est un exemple de ce qu'il faudrait éviter à tout prix.

Site de l'ASPAHC
Description des faits 
reportage FR3